Calendrier des travaux sur Acer Palmatum

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

acer palmatum

L’un des principaux intérêts d’un club de bonsaï est sans doute le partage de l’expérience. Il est gratifiant aussi bien pour le donneur que pour le receveur.

Nous avons le plaisir de partager ici le résultat de plus de 28 ans d’expérience d’Antoine Toully qui nous a confié son calendrier pour bien prendre soin de ses Acer Palmatum tout au long de l’année.

Nous l’en remercions vivement et en ferons le meilleur usage.

Calendrier des travaux sur Acer Palmatum

On en mangerait!

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

cepae rayé

Cepaea rayé, le plus courant… si on ose dire ;-)

Enfant déjà, j’adorais laisser se couler sur mes mains leur fraîcheur lisse et silencieuse. Lorsqu’arrivés au bout de ma paume ils menaçaient de tomber au sol, je tournais la main. Puis la retournait encore, et encore. Jusqu’à ce que le jeu prenne fin. Je les recollais alors sur une feuille de troène.

Je n’ai jamais pu en manger un, alors que ma sympathie pour leurs cousins gris à des limites aux odeurs de persil, d’ail et de beurre fondu.

Si j’expulse illico le moindre escargot commun de mes étagères à bonsaï, j’y ai tout aussi régulièrement laissé vagabonder de tronc en branche les compagnons de mes jeux enfantins, les escargots des bois. Mais depuis ce printemps, peut-être vais-je changer d’avis ?

Voici toute l’aventure en quelques mots. Lire la suite

Engrais enrobés à libération lente

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

engrais osmotiqueCe sont des engrais solubles recouverts d’une pellicule à travers laquelle se diffusent très progressivement les éléments fertilisants par osmose.
Ces engrais se présentent sous la forme de petites sphères dégradables, poreuses, qui diffusent progressivement l’engrais qu’elles contiennent avec l’humidité.
L’épaisseur de la pellicule détermine la durée de libération qui peut aller jusqu’à 18 mois.
Leur diffusion dépend de la température mais est indépendante du niveau de salinité, du pH, de l’activité microbienne et de la qualité de l’eau d’arrosage.
Ils sont utilisés le plus souvent en incorporation dans les terreaux.

On en trouve dans toutes les jardineries (populaires sous la marque Osmocote ®)
Il existe plusieurs conditionnements (la boîte de 0,5kg sera plus que suffisante pour un bonsaïste), et différents dosages NPK, plus ou moins adaptés à tel ou tel type d’arbre.

L’avantage pour nos bonsaïs est que les billes échangent de l’eau contre de l’engrais, et ne fonctionne que lorsque la plante en a besoin. Lire la suite

Charbon de bois, bon pour le bonsaï ou pour le barbecue ?

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

charbon de bois actifAvec la floraison des perce-neige revient la saison des rempotages et la question du charbon de bois à ajouter dans le substrat. Entre les « pour » et les « contre », le débat perdure.
Les lignes qui suivent sont le fruit d’observations et d’interprétations personnelles. Elles ne visent nullement à l’exhaustivité scientifique.

Aquariophile depuis 40 ans, j’ai connu et pratiqué les dogmes des seventies qui sont aujourd’hui tous considérés comme au mieux des pratiques conjuratoires, au pire le plus efficace moyen de trucider les poissons !
Il en était ainsi de l’obligation de filtrer l’eau sur du « charbon de bois actif ».

Cette pratique désuète m’a permis de me familiariser avec les différentes qualités de ce matériau. En théorie les plus chers sont ceux qui se saturent le plus lentement en substances toxiques car ils présentent la plus grande surface de contact.
Et c’est là l’intérêt pour la culture des bonsaï.

Il faut imaginer chaque particule de charbon de bois comme une éponge rigide Lire la suite

Saulieu, bonsaï, coup de foudre

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Acer Palamatum

Acer Palamatum

Depuis que Dany Use a mis un terme au Ginkgo Award, le microcosme du Bonsaï a perdu ce qui se faisait de mieux en matière d’exposition automnale. Les bonsaïka belges ont alors vu s’achever une décennie d’exception où nous avions la chance incroyable d’avoir « La Ginkgo » en septembre et le « Noelanders Trophy » en janvier.
Il nous reste le second, dont nous parlerons plus tard.

Depuis le milieu des années ’90, les événements se sont multipliés, sans qu’émerge une manifestation d’automne d’ampleur à portée de nos roues.
Et bien c’est fait !

Après deux expériences conduites en 2010 et 2011 à Saulieu,  suivies d’une mise en sommeil, Frédéric Chenal de Bonsai-San a décidé de relever le défi. Il est reparti à zéro.
Son idée : exposer des arbres de haut niveau, une douzaine de démonstrations parallèles et des stands commerciaux.
Les aléas de la vie m’empêchèrent de prendre la route de Saulieu en 2010 comme en 2011,  Mais cet automne, point de tergiversations, j’ai repris la « piste » qui tant de fois m’a conduite en Bourgogne. Merci à Bison Futé qui m’a indiqué le chemin du Morvan grâce aux « itinéraires bis ». Merci à Taranis[1] qui m’accueille par un bel orage en ce milieu d’octobre estival.
Samedi matin, après avoir traversé le Morvan, ses forêts et ses champs de futurs « arbres de Noël », Saulieu est en vue.
Sans faillir, le fidèle GPS nous emmène au travers des rues médiévales vers le hall des foires dont le parking se remplit peu à peu.
Vu de l’extérieur, la construction évoque une grande raie Manta dont l’architecte a figé le mouvement. L’intérieur  dévoile une belle hauteur et de larges espaces baignés par la lumière horizontale du soleil. Gentillesse et humour  sont de mise à l’accueil.

Le regard conduit par un tapis rouge découvre un quadrilatère délimité par les stands commerciaux et associatifs, où Esprit Bonsaï se taille la part du lion. Au centre s’alignent les bonsaï environnés de noir. A l’ombilic huit  tokonoma éclatants de blancheur offrent les créations de Mauro Stemberger et Dany Use.

Je ne vais pas décrire l’abondant cortège des bonsaï, juste souligner deux ou trois points saillants. Lire la suite

le Bonsai Club Iris présent à Made in Asia

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Made In Asia 2014   Venez nous rejoindre du 14 au 16 mars 2014 à Brussels Expo !

Nous participerons à l’exposition Made in Asia

au palais des Expositions de Bruxelles : Palais n°5. 

Place de Belgique, n°1 – 1020 Bruxelles.

qui sera ouverte:

– le vendredi 14 mars de 10h à 20h
– le samedi 15 mars 2014 de 10h à 20h00
– le dimanche 16 mars 2014 de 10h à 18h00

Merci à tous les membres de contribuer au succès de cet événement.